+33 6 38 26 30 56
Accueil > Publications > Les huits fêtes Calendaires Celtes : une manière d'honorer le rythme des saisons.

Les huits fêtes Calendaires Celtes : une manière d'honorer le rythme des saisons.

Le calendrier Celte est structuré de huit fêtes qui suivent la danse du soleil et de la lune. 
Les Solstices et les Équinoxes célèbrent le soleil,  principe masculin,  alors que les Fêtes intermédiaires célèbrent la lune, principe féminin.

Chaque fête est l'occasion de cérémonie, de rituels afin d'honorer le rythme du temps et des saisons.
Ces cérémonies ont pour vocation de se relier aux forces de l'Univers, de la Nature, en ouvrant des portes entre les trois Monde. 

Samhain

Samhain

Elle est célébrée la nuit du 31 octobre au 1er novembre.

Elle marque la nouvelle année chez les Celtes.

En cette nuit particulière, les 3 Cercles s'ouvrent et peuvent être explorés plus facilement.

C'est également le bon moment pour aider les âmes en difficultés à monter vers la lumière.

Alban Arthan

Elle est célébré à l'occasion du Solstice d'Hivers, le 21 décembre.

Alban Arthan peut se traduire de la façon suivante : la Lumière d'Arthur ou la Lumière de la Grande Ourse (Arthur ou Art étant le mot gaélique pour Ours).

La célébration du Solstice d’hivers est la fête de la nuit triomphante mais surtout, elle marque le moment joyeux où la lumière va reprendre force et vigueur.

C’est un moment propice à l’intériorité, à se retrouver face à soi-même pour se nettoyer mentalement et physiquement.

C’est également l’occasion de célébrer le Gui, plante sacrée qui sert à dissoudre les ombres qui nous oppressent.

Le gui est le symbole de la Liberté individuelle, la plante de la renaissance.

Alban Arthan

Imbolc

Imbolc

Elle est célébrée, les 1&2 février. 

Cette fête célèbre le retour à la terre de la déesse connue sous le nom de Brighid, Brigit ou Bride, associée au feu sacré, à la terre fertile, à la poésie, à la guérison et au travail des métaux.

Le nom d’Imbolc fait référence au lait des brebis qui avaient mis bas les premiers agneaux de l’année.

Les traits essentiels d’Imbolc sont d’honorer la déesse et les femmes et de célébrer l’avènement du Printemps.

C’est une époque où nous plantons des graines - graines physiques d’aromates ou de fleurs mais cela pourrait aussi être le bon moment pour planter des graines psychiques - graines d’espoirs et de rêves.

Alban Eilir

Elle est célébré à l'équinoxe de primtemps, le 21 mars.

Alban Eilir signifie “La Lumière de la régénération” ou encore la lumière de la Terre.

C’est l’instant magique où la lumière est égal à la nuit.

La plante symbolique de Alban Eilir est le trèfle, que l’on peut, de part sa forme, associer au Triquetra, et donc à l’enseignement de l’Awen et au concept de la Déesse triple.

On accorde une importance telle au printemps, dans le druidisme, que trois fêtes en relèvent :

☘️Imbolc marque les premiers frémissements

☘️Alban Eilir, son début plus franc

☘️Beltane, sa pleine éclosion avant qu’il n’évolue vers la qualité très différente de l’été.

Alban Eilir, posé au point d’équilibre entre Imbolc et Beltane, est aussi au point d’équilibre entre jour et nuit.

Il constitue un moment idéal pour nous ouvrir à la qualité d’équilibre dans nos propres vies.

Alban Eilir

Beltane

Beltane

Elle est célébrée le 1er mai

La signification primitive était “feu de Bel”. Bel était le “Lumineux”, le Dieu de la lumière et du feu.

Beltane est la troisième célébration printanière de la tradition celtique.

Les énergies revigorantes et la croissance printanière irriguent au plus fort la terre, comme nous même.

C’est l’époque ou la fertilité est thème principal. Elle célèbre les sentiments naturels de l’amour, de la séduction et de l’expression joyeuse de la sexualité, de la marée montante de la force vitale.

Puisque Beltane est l’époque où l’on devient conscient du pouvoir créateur et fécondateur du printemps, c’est l’occasion de méditer sur les aspects mâle et femelle en nous.

Quels effets ont ils l’un sur l’autre et communiquent ils bien ensemble ?

Se mettre en accord avec les forces de l’Amour est l’esprit de cette fête ancestrale.

Elle permet et engendre la naissance du Sage.

Alban Hefin

Elle est célébrée au moment du Solstice d'été, le 21 juin. 

Alban Hefin signifie “La Lumière de l’été” ou encore, la lumière du rivage.

C’est l’instant où la lumière est à son apogée, elle rayonne sur la Terre.

L'élément Feu est naturellement associé à cette fête. Il symbolise l'énergie, l'action, la réalisation ; mais aussi la spiritualité.

L’animal de pouvoir de Aban Hefin est le cerf qui porte le Feu de Vie dans sa ramure.

C’est également une période particulièrement propice pour la cueillette des plantes magiques et médicinales que l’on recueille traditionnellement à l’aube du solstice.

Le solstice est un moment d’extraversion, on danse, on saute, on chante, fait de la musique, autour du feu.

Toutefois, il s’accompagne de moments de réflexion car on sait que le Soleil au plus haut commence déjà à décliner
 

Alban Hefin

Lunasa

Elle est fétée dans la nuit  du 31 juillet au 1 aout.

C'est la fête de la Moisson.

Elle nous invite à récolter les fruits de nos actions, aux sens propre et figuré.

Alban Elued

Elle est célébrée à l'équinoxe d'autome, le 21 Septembre.


L'automne nous invite au dépouillement qui nous prépare à l'hibernation, avant de pouvoir renaître.


La fête de "La lumière de l'eau" est propice aux enseignements afin qu'ils puissent reposer dans celui qui les reçoit et s'en nourrir tout l'hiver.

Alban Elued

Retour Mes Publications

Ce site utlise des cookies pour réaliser des statistiques de navigation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ses cookies Oui Non en savoir plus et gérer vos cookies